Banque poétique

Chaque année, les enseignements d’Anne JAUREGUIBERRY et de Barabara MOROVICH donnent lieu à une production de performances filmées de la part des étudiants. Il s’agit de les inviter à rentrer en contact de façon intuitive et sensible avec le territoire sur lequel ils sont appelés à travailler. La démarche: arpenter, fouler le sol, regarder sentir, écouter et rencontrer et traduire sous la forme d’un film court l’identité du site, ses contradictions, ses mystères, élaborer à partir de cette approche un premier questionnement qui nourrira conceptuellement le projet.
Les étudiants ont été sensibilisés à ce regard par le cours de Joël DANET en Licence au sein du cours «villes et territoires: approches documentaires».