Concours Bains et thermalisme dans le Grand Est

Date limite de remise des projets : 10 juin 2019

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2019 « Arts et divertissements », les bains publics ont été choisis comme sujet représentatif, alors que ces équipements vieillissants font aujourd'hui l'objet de nombreux projets.

Par leur typologie architecturale, leur fonction spécifique (thermalisme, hygiène et sport-santé) dans les villes, leur consommation d'énergie démesurée à l'échelle des problématiques actuelles, ces édifices complexes sont devenus fragiles. Certains ferment leurs portes et sont laissés dans l'oubli ; d'autres subsistent, connaissent des projets de restauration d'envergure, changent d'affectation ou sont démolis.

Valoriser le patrimoine régional
Parce que les qualités patrimoniales et esthétiques de ces édifices sont indéniables et quelquefois oubliées, l’objectif de ce concours est de favoriser la participation des établissements d'enseignement supérieur culturel dans un projet de valorisation du patrimoine régional, tout en encourageant leur créativité. Neuf établissements de bains de la région sont proposés comme sujets aux étudiants : Mulhouse (piscine Pierre et Marie Curie), Contrexéville (les Thermes), Plombières-les-bains (les Thermes), Troyes (Piscine Zins), Reims (Piscine Talleyrand), Nancy (Piscines ronde et olympique), Strasbourg (Bains municipaux), Longwy (extérieurs de l'hôtel des Thermes et du parc), Bains-les-bains (les extérieurs).

Une exposition sur le thème "Bains et thermalisme"

Les 30 photographies lauréates du concours seront intégrées dans l’exposition prévue pour les Journées européennes du patrimoine (JEP), en 2019 à Strasbourg et qui a vocation à circuler sur d’autres sites du Grand Est.

Cette exposition fera également l’objet de versions itinérantes ou simultanées sur d’autres lieux du Grand Est, à l'occasion des JEP 2019.

Date limite de remise des projets : 10 juin 2019
Règlement complet téléchargeable ci-dessous.