2018/2019
Mercredi 22 Mai 2019

Augustin ROSENSTIEHL I Capital agricole – Chantiers pour une ville cultivée

La manifestation  « Capital agricole – Chantiers pour une ville cultivée » déterre les liens qualitatifs entre production agricole et production urbaine, entre le cultivé et l’habité. Architectes, urbanistes, agriculteurs, écologues, ingénieurs, entrepreneurs, historiens, géographes, sociologues…, réunis autour de l’agence d’architecture SOA, reviennent sur l’exceptionnel patrimoine agricole disparu au cours du XXe siècle, ainsi que sur les mutations sociales, économiques et territoriales qui ont profondément bouleversé l’organisation des rapports ville-nature-agriculture. Partant des formes ordinaires de l’agglomération parisienne – grands ensembles, lotissements, zones d’activités –, cette étude invite à revaloriser les sols par l’activité agricole de fermes existantes ou à créer, et à structurer un réseau de nouvelles centralités civiques à l’échelle métropolitaine.

 

Augustin ROSENSTIEHL

Né en 1973 à Paris. Étudie l’organisation sociale d’une communauté de pêcheurs et d’agriculteurs de la côte pacifique du Guatemala et obtient un Master d’ethnologie à l’Université Paris X en 1997. De retour en France, étudie l’architecture à l’école de Marne-la-Vallée, s’intéresse à la question des prisons et intègre l’Observatoire International des Prisons (OIP). Obtient le diplôme d’Architecte DPLG en 2003 à l’École d’Architecture de Paris Malaquais et écrit « Construire l’abolition » avec Pierre Sartoux, publié chez Urbs Édition. Rejoint ce dernier et dirige l’agence SOA architectes depuis 2003. Remporte le prix Cimbéton avec le projet manifeste « La tour vivante » en 2005 et crée une cellule de recherche au sein de l’agence sur l’agriculture urbaine.  En 2011, fonde et dirige le Laboratoire d’Urbanisme Agricole (LUA). Participe au concours pour le pavillon de la France à l’Exposition Universelle de Milan 2015. Participe à de nombreuses conférences dans le milieu universitaire et de la recherche en France et à l’étranger, anime notamment à la demande du Ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll un colloque au sénat en 2016. En 2018, assure le commissariat de l’exposition « Capital Agricole » au Pavillon de l’Arsenal et publie un ouvrage sous-titré « Chantiers pour une ville cultivée » co-écrit par de nombreux chercheurs.