Événement / Exposition
Mercredi 25 Septembre 2019 - Mardi 22 Octobre 2019

Cabanes de combats

Apollonia consacre une exposition au travail photographique de Philippe Graton, réalisé dans la Zone à Défendre de Notre-Dame-des-Landes. Ces images témoignent des réalisations urbanistiques alternatives et architecturales nées de cette expérience de société alternative, phénomène sociologique dont l’intérêt n’a jamais été aussi actuel.

Les cabanes de la ZAD impressionnent par l’ingéniosité qu’hommes et femmes ont déployée pour occuper une zone de lutte. Les tirages noir et blanc renforcent la sensation d’une architecture cathédrale, par des fenêtres offrant des vides ajourés, des triforiums faits de planches et de palettes en bois, des arches constituées de plaques de tôles récupérées. Ces constructions anarchiques témoignent d’une passion pour une cause que l’on pense juste. Leur réalisation, fruit du travail de tous, matérialise la forme de pensée née sur la ZAD et qui habite chacune de ces images. Car, parti à la recherche d’une beauté esthétique – celle des cabanes, Philippe Graton a découvert une beauté humaine qu’il fut le seul à pouvoir saisir, photographiant au moyen-format argentique cet univers et la vie quotidienne au cœur de la ZAD de 2014 à 2019. Cet engagement dans la durée nous donne aujourd’hui une œuvre photographique exceptionnelle, une restitution unique et historique de cette expérience marginale qui nous interroge tous.

L’exposition se situe dans le prolongement des expérimentations des projets Artecitya et Vivacité d’Apollonia. Réinventer les rapports que les citoyens entretiennent avec leur milieu urbain, ré-enchanter la cité par l’implication des artistes, ré-imaginer les rapports humains et sociaux,… des thématiques chères à l’association que nous souhaitons transmettre et diffuser au plus grand nombre.

Exposition ouverte du mercredi au vendredi de 11h à 18h / samedi et dimanche de 14h à 18h

Philippe Graton, photographe
Français né à Bruxelles en 1961, Philippe Graton grandit parmi des raconteurs d’histoires en images : Goscinny, Uderzo, Charlier ou encore son père Jean Graton, monstres sacrés de la bande dessinée. Pas étonnant que sa pratique de la photographie, dès ses treize ans, soit toujours liée à l’écriture. Une vie de récits en textes et en images le mène des circuits automobiles aux plateaux de cinéma en passant par le Vietnam, le Cambodge ou la guerre en Bosnie qu’il photographie pour l’agence Sygma.
De 2014 à 2019, Philippe Graton photographie la ZAD de Notre-Dame-des-Landes à l’argentique et note dans ses carnets la réalité de sa vie quotidienne. Un témoignage unique, différent de tout ce que l’on a pu voir ou entendre sur la ZAD, qui fait l’objet d’un livre sortant pour cette exposition avec plus de quatre-vingts photographies inédites ainsi qu’une retranscription des notes de terrain de l’auteur, à suivre comme une aventure.

Exposition du 25 septembre au 22 octobre 2019

Une proposition de Georges Heintz, en partenariat avec la Maison Européenne de l’Architecture et l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg.
Coordination : Magali Mouthuy.
Événement dans le cadre des Journées de l’architecture 2019. Avec le soutien de la DRAC Alsace, de la Ville de Strasbourg, de l’Agence du Service Civique et du Musée de la Photographie à Charleroi.