2017/2018
Mardi 20 Février 2018

Collectif GENS I "Rusticité"

GENS
GENS est un collectif d'architectes indépendants créé en 2009 et nommé en 2012 aux " Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes ".
Dans des champs d'intervention voulus les plus divers, commande publique ou privée, institution culturelle ou maison auto-construite, hangar agricole ou logement collectif, GENS explore l'économie du projet sous des formes non moins diverses : conceptuelle, esthétique, budgétaire ou énergétique.
Orienté résolument vers une pratique opérationnelle de l'architecture et du fait constructif, GENS s'autorise pour autant des incartades dans d'autres univers, celui de l'art, de l'enseignement, de la scénographie, de l'édition, en ce qu'ils participent d'un même et unique matériau : le réel.

RUSTICITE
" Si la campagne n'est pas la ville - ancienne, centrée, dense, monolithique, identifiable… - alors les banlieues, les zones pavillonnaires, les zones d'activités hostiles, les terrains de golf, les champs mécanisés ou non et les villages plus ou moins bucoliques ou rustiques, et d'autres franges innommables et confuses qui procèdent des unes, des autres ou de leur hybridations étranges, tout cela participe d'une campagne finalement très largement majoritaire mais plurielle, irréductible à une définition cohérente. Ici la tradition doit s'accommoder du pastiche, le bon goût du mauvais, l'authentique de son imitation, la nostalgie de la modernité et réciproquement. Ici cohabitent murs-rideaux et fenêtres, l'économie radicale du hangar agricole et le décor naïf, l'artisanat et l'industrie. Ici la prétention à l'élégance relève finalement d'une certaine vanité, qui pour autant ne la rend pas caduque mais relative, presque sournoise. Cette campagne est aussi un champ de bataille : le théâtre d'opérations constructives. Et si le populisme, tout au moins en architecture, menait au populaire ? Si le conservatisme n'était pas ce gros mot mais le remède à l'obsolescence programmée du nouveau ? Et la ruralité, monstre joyeux à mille têtes, nous montrait les chemins du bon sens et de l'efficace, et du décomplexé, et du léger, et du je-ne-sais-quoi. Inaccessible au petit train parcourant un centre historique pour toujours flambant neuf, cette campagne n'est pas attractive mais réelle, ce faisant particulièrement attirante. "

 

CONFÉRENCE - Entrée libre.
ENSAS - La Fabrique, Amphi 1
Sur une proposition de Lionel DEBS