Événement / Conférence
Mardi 17 Avril 2018
19H

Luca MERLINI

LUCA MERLINI

"Ce que je souhaiterais à travers cette conférence, c’est vous emmener dans mon monde et le faire à travers des dessins et des projets d’où pourrait se dégager ce que signifie, à mes yeux, « être à la fois architecte et enseignant d’architecture».
Ce sera une conférence sur le regard et la main, sur quelques thèmes-concepts qui me sont chers et qui sont parfois devenus projets, sur une manière de penser le projet d’architecture profondément marquée par le littéraire que je suis, et aussi sur quelques « héros » qui feront une apparition ici ou là."..  Luca MERLINI

BIOGRAPHIE

Luca Merlini, né à Mendrisio (Suisse), architecte diplômé de l'EPF de Zurich, ouvre en 1985 son atelier d'architecture à Lausanne et Paris. Il participe à de nombreux concours. Souvent primé ou mentionné pour des projets combatifs qui marquent un fort engagement théorique, il ne passe véritablement à la réalisation qu'une dizaine d'années plus tard, notamment à travers le projet " Ponts-Villes " (interface des transports publics au Flon à Lausanne). Comme si construire une démarche avait autant d'importance que construire un bâtiment... Ce passage volontairement obligé à travers concepts et méthodes lui a permis, par la suite, de travailler le projet dans toutes ses échelles, dimensionnelles et programmatiques. Il exerce aujourd'hui dans le cadre de Merlini-Rivier architectes à Lausanne.

Depuis 2013, il est aussi Architecte-Conseil de l'Etat dans le département de Seine-St-Denis (93), territoire confronté à de profondes mutations.

Professeur à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Malaquais et membre du laboratoire de recherche LIAT (laboratoire infrastructures, architecture, territoire), Luca Merlini est l'auteur de textes critiques et " contes architecturaux " dont : " Les Habitants de la lune " (Sens & Tonka ed., 1999), " Le pays des maisons longues...et autres trajectoires "  (Ed. Métispresses, 2011), " Indices d'architecture " (revue-malaquais, 2014), " L'archipel Tschumi : cinq îles " (Editions B2, 2014), "Le XIQ, dits et dessins d'architecture " (Ed. Métispresses, 2017).

Son travail, autant dans ses dimensions pratiques que théoriques, a été largement exposé, notamment à la Villa Noailles de Hyères (2007 : On a tous quelque chose de l'escargot, 2013 : Aimer, aimer, aimer, bâtir) et à l'Espace Callot de l'Ensa Paris-Malaquais (2017-18 : Construire, dessiner, transmettre).
 

CONFÉRENCE
ENSAS - LA FABRIQUE, Amphi 1.
Entrée libre