Mireille DIESTCHY

Maître.sse de conférences
Sciences humaines et sociales
Docteur.e Sociologue
titres, diplômes

 

Titulaire d’un doctorat de sociologie «Enquête sur une éthique du rythme. Analyse sociologique et pragmatiste de la diffusion du slow» obtenu le 6 juin 2016 à Télécom ParisTech, Université Paris-Saclay ; 

Qualifiée en 2019 aux fonctions de maitres de conférences des écoles nationales supérieures d’architecture par le CNCEA, et, en 2017, aux fonctions de maître de conférences à la section 19 (sociologie, démographie) du Conseil national des universités ; 

Enseigne la sociologie urbaine et environnementale ainsi que les méthodes d’enquête qualitative, à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg depuis 2016 et à l’InSituLab, Diplôme Supérieur des Arts Appliqués, depuis 2012 ; 

Membre du réseau AMU du Rhin Supérieur : réseau de professionnels locaux dont l’objectif est de favoriser l’échange d’expériences et la sensibilisation des acteurs aux approches qui placent les usagers, utilisateurs, habitants, au centre des processus de projet - https://www.reseau-amu.fr/

Exerce également en tant que sociologue indépendant, notamment dans le cadre du programme de recherche-action La Transfo : http://www.la27eregion.fr/transfo/

2012-2016 - Doctorat de sociologie 

  • «Enquête sur une éthique du rythme. Analyse sociologique et pragmatiste de la diffusion du slow» obtenu le 6 juin 2016 à Télécom ParisTech, Université Paris-Saclay

Thèse réalisée sous la direction de Brigitte MUNIERr, Maîtresse de conférence HDR au sein de l’Institut interdisciplinaire de l’innovation I3 UMR 9217 - CNRS, dans le cadre d’un contrat CIFRE chez PSA Peugeot Citroën (CDD de 2012 à 2015).
Jury : Bernard VALADE, Professeur émérite, Université Paris Descartes, Jean-Michel MORIN, Maître de conférence HDR, Université Paris Descartes, Patrick WATIER, Professeur, Université de Strasbourg et Gilles FERREOL, Professeur, Université de Franche-Comté. Mention très honorable à l’unanimité du jury qui a rappelé, qu’à regret, Télécom Paristech ne décerne pas de félicitations.

 
Recherches, publications

 

Axes de recherche : humanités environnementales, mobilisations sociales, participation citoyenne, valeurs, temporalités sociales, pragmatisme

  • Publications dans des revues à comité de lecture

«Le “faire” au cœur de l’initiation à l’“art de l’enquête”», Terrains/Théories n°11, «Transmettre la pratique ethnographique : contours et détours», (article en cours d’évaluation), à paraître en 2020 ;

«De Slow Food à Slow Science : le renouvellement des formes d’engagement politique», revue des Sciences sociales, «Environnementalismes & citoyenneté», n°55, 2016, pp.54-59 ;

Encadré «La promotion du slow : entre plaisirs des sens et souci environnemental.», Hermès, «La voie des sens», numéro coordonné par Brigitte Munier et Éric Letonturier, n°74, 2016/1, pp.172-175 ;

«Tensions et compromis dans les valeurs spatiales du slow», Carnets de Géographes [En ligne], rubrique Carnets de recherches, n° 8, septembre 2015 - http://carnetsdegeographes.org

  • Rapport de recherche

ADEME, Isabelle HAJEK (UMR 7363 SAGE-UdS), Mireille DIESTCHY (UMR 7363 SAGE-UdS), RELGA. «Étude sur les réseaux émergents de lutte contre le gaspillage. Les «passeurs» de la lutte contre le gaspillage», Rapport final, 185 pages, juin 2018

  • Ouvrage

«Écrire avec/écrire pour : interroger les processus de mise en récit collaboratifs», Editions Science et Bien commun, Collection Réflexivité et expérimentations épistémologiques, en ligne (en cours de publication)

  • Coordination de numéros de revue 

«Du pragmatisme en sciences humaines et sociales. Bilan et perspectives», sous la direction de Mireille DIESTCHY et Julien PEQUIGNOT, Revue Interrogations, n°27, janvier 2019, [En ligne], http://www.revue-interrogations.org/-Numero-27

  • Publication dans des actes de congrès avec comité de lecture 

«Analyse sociologique des mouvements slow», in Nowicki JOANNA, Radut-Gaghi LUCIANA (dir.), Rêves d’Europe, Paris, Editions Honoré Champion, 2017, pp. 197-208

  • Traduction d’article

Thomas LUCKMANN, «Shrinking Transcendence, Expanding Religion ?», Sociological Analysis, Vol. 51, No. 2. (Summer, 1990), pp. 127-138 , révisé par Anne-Sophie LAMINE, dans «Postérités allemandes. Communication, transcendance, non-religion», Archives de sciences sociales des religions, Editions de l’EHESS, n°167, 3/2014, http://www.cairn.info

  • Compte-rendu de colloque 

Avec Étienne BOUREL, «Colloque Prendre position, Métissages disciplinaires et professionnels autour de questions spatiales», Journal des anthropologues, n°148-149, 2017, pp.319-326

  • Recensions

«Christian Harbulot, Fabricants d’intox. La guerre mondialisée des propagandes, Paris, Lemieux Éditeur, 2016», paru dans Hermès, CNRS Editions, n° 77, 2017/1, pp.247-250

«Jean-Michel Besnier, L’Homme simplifié. Le syndrome de la touche étoile, Paris, Fayard, 2012», paru dans Hermès, CNRS Editions, n° 68, 2014/1, pp.252-256

  • Publications hors du champ scientifique

Avec Cécilia GURISIK, «10 ans de la 27e Région, et après ? Regards croisés entre design et sociologie», Blog de la 27e Région, mis en ligne le 30 octobre 2018, http://www.la27eregion.fr

«Penser la résidence», avec Marine FROELIGER et Michel JACQUET, livret Hyperconscience, octobre-décembre 2018, p.28-31. Réalisé dans le cadre de la résidence «Hyperfaces – Interfaces versus Ruptures» organisée par Le Shadok -  Fabrique du numérique (Ville et Eurométropole de Strasbourg)

«En quoi ralentir la cadence permet-il de travailler mieux», Table ronde, L’humanité, 10-12 mars, n°22133, p.11-12

  • Communications (depuis 2016)

«L’enseignement de la pratique ethnographique au sein des formations de design et d’architecture», Colloque Ethnographies plurielles n°8, «Le transmissible et l’intransmissible de la pratique ethnographique», organisé par la Société d’ethnologie française, Maison de la recherche de l’Université de la Sorbonne nouvelle, 11 et 12 octobre 2018

«Slow Food, des ambitions à l’épreuve du terrain : valorisation de l’échelle locale, convivialité et éducation au goût.», Premières rencontres : Cuisine-éducation-insertion, «Les cuisines en partage», organisées par l’Ifcaad, Épices et l’Université de Haute alsace, Mulhouse, 31 mai-1er juin 2018

«Arts Appliqués, Sciences Sociales et Economie Sociale et Solidaire» table ronde organisée par l’Institut d’Ethnologie dans le cadre de la journée d’action «L’Economie Positive : quelles opportunités ? L’Anthropologue, une personne ressource», le 2 juin 2017 à l’Université de Strasbourg 

«La diffusion du slow et la lenteur» lors de l’ouverture du prix Design et Science Paris Saclay, prix d’innovation dirigé par Strate - École de Design et réunissant Centrale Paris, ENS Cachan (Design et mécanique), HEC, Polytechnique, Strate et Télécom-ParisTech, Cité de la Science, 20 octobre 2016

«Prendre son temps dans un monde qui va plus vite», «café géo» organisé par Sandra Mallet, maître de conférences, Université de Reims Champagne-Ardenne et Gaële LESTEVEN, Chercheur, Ecole des Ponts Paris Tech, laboratoire Ville Mobilité Transport, dans le cadre du Festival International de Géographie, «Un monde qui va plus vite», Saint-Dié, 1er octobre 2016